Haute Vallée de Loire : belle ambiance à la 4ème fête du Moulin du Chambon

Journée pleine d’animations sur le site préservé du Chambon, à la confluence de la Loire et de la Gazeille, sur la commune de Solignac sur Loire.

Avec une découverte sensorielle de la nature au rythme du tambour….  Un Big Jump dans la Loire, au son du saxo, pour réclamer des rivières libres et une bonne qualité d’eau (cf photo ci-dessous)

Et plus de 50 personnes venues s’informer sur l’avenir de l’eau et poser des questions aux personnalités locales pour éclairer le sujet très complexe de la gestion de l’eau (appelée SDAGE) à l’échelle du bassin de la Loire, des sources à l’estuaire. L’enjeu était de mieux comprendre pour donner son avis à la consultation publique.

2h d’échanges passionnants animés par Roberto Epple, Président de l’association ont aidé à y voir clair grâce aux interventions de Lionel Martin, Président de la Fédération de Pêche 43, Francis Limandas, Président  de France Nature Environnement- FNE 43 et Mickaël Giraud, Adjoint au maire de Solignac sur Loire.  Nathalie Rousset, Conseillère Départementale s’était excusée.

Des éclairages plus techniques ont été apportés par Valérie Badiou, animatrice du Schéma Aménagement et Gestion des Eaux du Haut bassin de la Loire, Gabriel Peyret, de FNE 43 et Stéphane Nicolas, Technicien de la Fédération de Pêche 43.

Il ressort du débat que les moyens prévus dans le SDAGE sont complets mais hélas sous-financés pour atteindre les l’objectifs fixés par l’Europe (Directive Cadre sur l’Eau) et la France.

Sur le haut bassin de la Loire*, seuls 28% des masses d’eau sont en bon état écologique pour un objectif de 72%. Ce qui est loin d’être suffisant, d’autant plus qu’on est en « tête de bassin », proches des sources. Ce n’est pas normal qu’on ne puisse pas se baigner à Brives Charensac, alors imaginez la situation en aval à Orléans ou Nantes !!

*à l’échelle du bassin entier, le bon état est seulement de 24% pour un objectif de 61% en 2027

Vous aussi participez à la consultation publique de l’Agence de l’Eau Loire Bretagne jusqu’au 1er septembre. Plus d’infos ici.